VIALLET Antoine, Jacques

Né le 11 octobre 1927 à Lavaudieu (Haute-Loire) exécuté sommairement par les troupes allemandes le 22 juin 1944 à Lavaudieu ; victime civile.

Antoine Viallet est le fils de Jean-Pierre et de Hortense, née Sabatier. Il était célibataire et habitait Lavaudieu avec ses parents et ses deux sœurs. Il aidait sa famille aux travaux à la menuiserie et dans les près.
Les troupes allemandes cernèrent le village de Lavaudieu (Haute-Loire) le 22 juin 1944 à 16 heures, sans doute pour tendre une embuscade à un groupe de résistants censé passer par là. Les Allemands tirèrent sur des paysans revenant des champs mais aucun ne fut blessé. Mais le jeune Viallet, alors âgé de 16 ans et habitant du bourg, se cacha dans un buisson et sorti de sa cachette et a tenté d’escalader le talus, là où se trouve aujourd’hui la stèle, pour gagner la forêt. Les Allemands, postés en bas du village, l’ont vu et l’ont sans doute pris pour un résistant. Il fut abattu d’une rafale. C’est sa mère et sa sœur, revenant des champs et qui s’étaient cachées dans les sous-bois, qui découvrirent son corps criblé de balle en revenant au village.
Les Allemands rassemblèrent ensuite les hommes sans distinction d’âge, sur la place de la mairie et perquisitionnèrent. Aucune arrestation ne fut opérée.
D’après certains témoignages, raconte le maire de la commune, c’est un officier allemand, qui avait déjà eu l’occasion de visiter Lavaudieu pendant la guerre et appréciait le village, qui est arrivé en voiture et a aussitôt ordonné aux troupes d’en rester là. Par le sacrifice de sa vie, Antoine Viallet a peut-être évité à notre commune de connaître le même sort qu’Oradour-sur-Glane ou d’autres lieux martyrs
Il a été reconnu "Mort pour la France". Une cérémonie a lieu chaque année en sa mémoire depuis 1945.
Une plaque à son nom a été apposée dans le bourg de Lavaudieu. Son portrait figure sur la base MémorialGenweb.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article210237, notice VIALLET Antoine, Jacques, version mise en ligne le 6 janvier 2019, dernière modification le 2 mai 2021.

Sources : Fernand Boyer, Témoins de pierre du sang versé. Les monuments de la résistance en Haute-Loire, Le Puy, éditions de la Société académique, 1983 .— Christian Lefèvre, "Dimanche, la commune se souviendra de la mort de l’adolescent, tué par les Allemands en 1944", La Montagne, édition Haute-Loire, 9 mai 2014 .— Pomme Labrouse, "Le village n’oublie pas cet adolescent abattu par les Allemands il y a soixante-dix ans", La Montagne, édition Haute-Loire, 12 mai 2014 .— "Lavaudieu : Antoine Viallet, victime innocente dont le « sacrifice » a sauvé tout un village", La Ruche, 9 mai 2014 .— MémorialGenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément