CRAPIER Christian

Par Guy Herbreteau

Né le 24 mai 1935 à Quessy-Cité (Aisne) ; ouvrier professionnel puis conducteur de route ; secrétaire du syndicat CGT des cheminots de Mitry-Mory (Seine-et-Marne) de 1965 à 1968 ; membre du conseil national de la Fédération (1970-1976) ; militant associatif.

Issu d’une famille de trois enfants, Christian Crapier était le fils d’un visiteur à la SNCF qui était le petit cousin de Jules Crapier, l’ancien dirigeant de la Fédération CGT des cheminots. Dès l’âge de quatorze ans, en 1949, il entra comme apprenti aux ateliers SNCF de Tergnier (Aisne). Nommé ouvrier professionnel de 1re classe en 1953, il fut muté au dépôt de Mitry-Mory (Seine-et-Marne) comme chauffeur de route en 1961. En 1963, il devint élève mécanicien, puis conducteur de route en 1965 et conducteur de route principal en 1975.

C’est en 1953, pendant les grèves d’août, qu’il adhéra à la CGT. Son engagement syndical le conduisit rapidement à d’importantes responsabilités. Secrétaire du syndicat des cheminots de Mitry-Mory, il devint secrétaire de l’Union Nord en 1969 puis, de 1969 à 1972, membre du collectif national ADC et membre de la commission nationale Logement durant la même période. De 1970 à 1976, il fut membre du conseil national de la Fédération des cheminots. De 1975 à 1983, il assura la responsabilité de directeur de formation syndicale pour l’Union locale de Mitry-Mory et l’Union départementale de Seine-et-Marne. De 1983 à 1985, il fut secrétaire de la section des retraités de Mitry-Mory et de 1985 à 1988 secrétaire du secteur retraités de Midi-Pyrénées. De 1986 à 1996, il fit partie du bureau national de l’Union fédérale des retraités (UFR) et de 1989 à 1992, du conseil national de l’Union confédérale des retraités (UCR). Depuis 1988, il est secrétaire de la section des retraités de Saint-Sulpice (Tarn) et membre du collectif Cheminots retraités de Midi-Pyrénées, ainsi que membre de la commission exécutive de l’Union syndicale des retraités (USR) du Tarn depuis 1995. Entre 1961 et 1983, il avait assuré également d’importantes responsabilités comme délégué du personnel, à différents niveaux.

Membre du PCF depuis 1970, il occupa également des responsabilités dans le mouvement associatif. De 1975 à 1978, il fut représentant exécution du conseil d’administration de l’Association touristique des cheminots (ATC), de 1978 à 1985 représentant exécution au conseil d’administration du Jardin du cheminot et de 1985 à 2002 au moins, représentant du comité central d’entreprise au bureau et conseil d’administration du Jardin du cheminot.

Marié avec un agent en maternelle, Christian Crapier est père de deux enfants, un fils et une fille, qui sont tous les deux cheminots.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article21048, notice CRAPIER Christian par Guy Herbreteau, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 11 décembre 2008.

Par Guy Herbreteau

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Notes de Jean-Pierre Bonnet et de Pierre Vincent. — Renseignements communiqués par Christian Crapier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément