KUBIAK Jean

Par Henri-Ferréol Billy

Né le 20 décembre 1909 à Eving ou Dortmund (Allemagne), fusillé sommairement en représailles le 14 août 1944 à la carrière des Grises, commune de Prémilhat (Allier) ; mineur ; résistant, membre des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de François et de Françoise Chogracka, Jean Kubiak était célibataire et habitait à Saint-Eloy-les-Mines (Puy-de-Dôme) où il était mineur.
Il aurait rejoint les FTP du camp Chauvet dès le 4 avril 1944. Il fut arrêté par les Allemands avec Marcel Degasne le 7 août 1944 à Montaigut-en-Combrailles lors d’une opération.

Il fut emmené à la caserne Richemont à Montluçon (Allier). Il en fut extrait le 14 août 1944, vers 5 heures du matin, avec 41 autres civils également détenus au même lieu. Ils furent conduits en camion sur la route de Quinssaines jusqu’au lieu-dit Les Grises, sur la commune de Prémilhat (Allier). Ils furent fusillés, vraisemblablement en représailles aux multiples attentats et actes de sabotages accomplis dans le secteur de Montluçon dans les premiers jours d’août 1944. Les corps furent jetés dans des fosses creusées à l’avance et couverts de chaux vive.

Il a été déclaré « Mort pour la France » et a été homologué FFI. Sa durée de services homologués au sein des FTP va du 4 avril au 7 août 1944.
Son nom figure sur la Stèle Commémorative 1939-1945 à Prémilhat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article210762, notice KUBIAK Jean par Henri-Ferréol Billy, version mise en ligne le 20 janvier 2019, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Henri-Ferréol Billy

SOURCES : SHD Vincennes : GR 16 P 324026. Dossier Jean Kubiak (non consulté) .— SHD Vincennes : 19 P 3/5 : liste des membres de la formation Camp Jean Chauvet ou 203éme Bataillon FTP de l’Allier .— AVCC : AC 21 P 64617. Dossier Jean Kubiak (non consulté) .— Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 —Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 28 : crimes de guerre à Lapeyrouse, Montaigut .— André Tourret, Montluçon, 1940-1944, la mémoire retrouvée, 2001 .— Résistance d’Auvergne, n°107 octobre 1997 .— MémorialGenweb .— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément