ROYOSCHI Wladislas

Par Henri-Ferréol Billy

Né à une date inconnue, d’origine polonaise, tué au combat le 23 juillet 1944 à Ebreuil (Allier), au Châtelard ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP) ; déserteur de l’armée allemand.

Polonais déserteur de l’armée allemande, il rejoignit le maquis FTP Chauvet dans l’Allier. Il est tué le 23 juillet 1944 lors de l’attaque du maquis par le groupe de combat allemand Burkart.
Ce 23 juillet, Casimir Cupial (Polonais), Maxime Lesbre et Albert Philippon ont été tués dans les mêmes conditions.

Il ne dispose pas d’acte de décès ni de dossier au Service historique de la Défense. L’orthographe de son nom est très vraisemblablement différente, ce patronyme n’existant nulle part ailleurs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article210766, notice ROYOSCHI Wladislas par Henri-Ferréol Billy, version mise en ligne le 20 janvier 2019, dernière modification le 23 février 2022.

Par Henri-Ferréol Billy

SOURCE : Pierre Buvat, Résistance, répression, libération en Allier autour de Gannat, Ebreuil, Bellenaves et la forêt des Colettes, éditions du Pays de Lisolle, 2013.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément