ANTOINE Gilbert [pseudonyme dans la résistance : Copine]

Par Henri-Ferréol Billy

Né le 28 mai 1923 à Paris, X° arr. (ex Seine), tué au combat le 24 août 1944 à Montluçon (Allier) ; cultivateur ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Marcel, Auguste, Antoine, garçon de café, et Augustine, fleuriste, Gilbert Antoine habitait Fonténat, commune d’Archignat (Allier). Célibataire, il était agriculteur. Ses parents habitaient Boulogne-Billancourt en 1944.

Il a dû rejoindre le camp FTP Timbaud, 3ème Bataillon, lors de sa création le 20 juillet 1944 en Creuse.
Avec son camp, il participa aux combats de la Libération de Montluçon qui commencèrent le 20 août 1944. Il fut tué lors des combats de Fontbouillant le 24 août 1944 et le siège de la caserne.

Il a été reconnu « Mort pour la France », homologué FFI.

Son nom figure sur le monument aux Morts à Archignat (Allier).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article210792, notice ANTOINE Gilbert [pseudonyme dans la résistance : Copine] par Henri-Ferréol Billy, version mise en ligne le 20 janvier 2019, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Henri-Ferréol Billy

SOURCES : SHD Vincennes : GR 16 P 14835, dossier Gilbert Antoine (nc). — AVCC Caen : AC 21 P 8315, dossier Gilbert Antoine (nc). — Mémoire des hommes. — MémorialGenweb. — État-civil Montluçon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément