FESSENMEYER Pierre, Joseph, Léopold

Par Michel Gorand

Né le 16 octobre 1924 à Romorantin (Loir-et-Cher), mort en action le 22 août 1924 à Romorantin. ; charretier ; résistant FFI.

Fils de Maurice, Jacques Fessenmeyer et de Germaine, Valérie Couffant son épouse. Pierre Fessenmeyer était célibataire. Charretier, il était domicilié aux Cheminots à Romorantin.
Soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI) du maquis de Loreux, le 22 août 1944, il participa à Romorantin à l’accrochage entre les maquisards et un convoi allemand bloqué au carrefour des rues Clemenceau et de la Tour . Vers 9h, alors que les tirs s’intensifiaient entre maquisards et soldats allemands, six FFI s’engagèrent sur le pont Paul Boncour pour empêcher des soldats allemands de traverser la Sauldre, mais ils se trouvèrent à découvert et deux d’entre eux furent blessés. Pierre Fessenmeyer fut mortellement blessé à la tête et les autres résistants pris sous le feu ennemi ne purent l’évacuer. Il succomba dans les heures qui suivirent.
déclaration de décès le 23 août de Maurice Fessenmeyer,son père.
Il fut reconnu « Mort pour la France », le 10 juin 1945, et résistant FFC du réseau Denis et Aristide Buckmaster.


Romorantin fin août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article210869, notice FESSENMEYER Pierre, Joseph, Léopold par Michel Gorand, version mise en ligne le 22 janvier 2019, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Michel Gorand

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 222742 (non consulté) . — AVCC Caen, AC 21 P 184026 . — Yves Chauveau-Veauvy, L’été 44 Nord Indre, Sud Loir-et-Cher, 1993. — Transcription N° 168 du registre des décès de Romorantin. — Mémoire des hommes

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément