DÉZIRÉ Fernand

Par Gilles Pichavant

Né le 28 janvier ou le 28 juillet 1886 à Libourne (Gironde) ; mouleur aux chemins de fer de l’État à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; syndicaliste CGTU ; communiste

En mars 1913, Fernand Déziré entra aux chemins de fer de l’État comme manœuvre. Par décision du 22 octobre 1916, il fut nommé mouleur.

En 1930 Fernand Déziré était le secrétaire du rayon N°46 (Sotteville-les-Rouen, Saint-Étienne-du-Rouvray, Oissel) du Parti communiste, dont Roger Grelet était le trésorier, et Desmousseau* l’archiviste.

En 1929 il fut candidat sur la liste du BOP [Bloc Ouvriers Paysans] à Sotteville, conduite par Camille Amblard, liste présentée par la parti communiste. Il ne fut pas élu. Le 5 mai 1935, il fut de nouveau candidat sur la liste du BOP aux élections municipales à Sotteville-lès-Rouen conduite par Duhamel*. Il ne fut pas élu.

Pendant la seconde guerre mondiale, il fut résistant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article210995, notice DÉZIRÉ Fernand par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 25 janvier 2019, dernière modification le 29 janvier 2019.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : Arh. Dép de Seine-Maritime, 1M304. — Le Journal de Rouen du 6 mai 1929, du 6 mai 1935. — Le Prolétaire Normand du 3 mai 1929. — Service historique de la Défense, dossiers administratifs de résistants, cote GR 16P 183454. — Journal officiel de la République française. Lois et décrets - 1913/03/12 (Année 45, N°70). — Journal officiel de la République française. Lois et décrets - 1916/10/22 (Année 48, N°288)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément