MARION Élie, François

Par Louis Botella, Georges Ribeill

Né le 17 septembre 1899 à La Chapelle-aux-Chasses (Allier), mort le 15 août 1991 à Bourbon-Lancy (Nièvre) ; secrétaire général du syndicat Force ouvrière (FO) des cheminots de Moulins-sur-Allier (Allier).

Fils de Jean, garde particulier, et de Marie Blot, sans profession, Élie Marion était, en novembre 1933, l’un des responsables du syndicat confédéré [CGT] des cheminots de Moulins-sur-Allier.

Il intervint au congrès fédéral de la Fédération nationale des chemins de fer (CGT) qui eut lieu les 3 et 4 février 1944 à la Mutualité à Paris.

Sous-chef de bureau de gare, il fut signalé, en mars 1952, comme étant le secrétaire général du syndicat FO des cheminots de Moulins-sur-Allier. Selon une note de police, il était membre de la SFIO.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article211365, notice MARION Élie, François par Louis Botella, Georges Ribeill, version mise en ligne le 4 février 2019, dernière modification le 6 janvier 2021.

Par Louis Botella, Georges Ribeill

SOURCES : Arch. Dép. Allier, 2048 W 58. — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 16 novembre 1933 (BNF-Gallica). — Compte rendu de congrès. — Etat civil. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément