MASSIAS Gabriel, Antoine [pseudonyme dans la résistance : Volontaire Gabriel]

Par Huguette Juniet

Né le 11 mai 1922 à Champagnac-les-Mines (Cantal), mort au combat le 30 juillet 1944 à Saint-Etienne-sur-Usson (Puy-de-Dôme) ; fonctionnaire du Trésor ; interné ; résistant, sergent au sein des Forces françaises de l’intérieur résistant (FFI).

Fils de Pierre et de Jeanne Elisabeth Marzagol, Gabriel Massias résidait à Durtol (Puy-de-Dôme) et était célibataire. Il était agent du Trésor.

Il rentra aux Chantiers de Jeunesse pendant trois mois et fut engagé au Génie à Clermont-Ferrand. Il faisait partie d’un service d’informations et de renseignements en ville. Il fut arrêté le 24 janvier 1944 à son travail à Clermont-Ferrand comme requis garde-voies, par la gendarmerie de Montferrand pour faits graves. Interné à Saint-Sulpice-La-Pointe (Tarn), il fut libéré le 17 mars 1944 par manque de preuves.
Il rejoignit le maquis du 25 mai au 30 juin 1944 où il servit en sein de la la Compagnie du Mont-Mouchet et du 1er au 30 juillet 1944 dans le 4ème Bataillon d’Auvergne.
Le 30 juillet 1944 , les troupes allemandes venues de Sauxillanges encerclent le château de Chaméane où séjournaient depuis quelques jours des Résistants. Ces derniers réussirent à repousser les premières attaques mais par la suite durent déserter les lieux.
Massias Gabriel fut abattu par les Allemands alors qu’il tentait de rejoindre les bois du « Luc des Rois » entre Saint-Etienne-sur-Usson et Chaméane.
Il fut l’une des quinze victimes de la bataille du maquis de Chaméane du 30 juillet 1944 .
Il a été reconnu « Mort pour la France », homologué sergent FFI et DIR. Il fut homologué FFI de la 14ème Compagnie du Mont-Mouchet pour la période du 25 mai au 30 juin 1944 puis au sein du 4ème Bataillon d’Auvergne du 1er au 30 juillet 1944.
Massias Gabriel fut cité à l’ordre de l’armée avec proposition d’attribution de la Médaille Militaire à titre posthume et obtint aussi à titre posthume la Carte Volontaire de la Résistance (CVR) attribuée le 13 avril 1953.
Il fut inhumé à Villeurbanne (Rhône) Nécropole Nationale la Doua Carré E Rang 7 Tombe 3.
Son nom est inscrit sur le Monument aux Morts de Durtol (Puy-de-Dôme), le Monument commémoratif de Chaméane (Puy de Dôme) et sur le Cénotaphe de Saint-Etienne-sur Usson (Puy-de-Dôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article211576, notice MASSIAS Gabriel, Antoine [pseudonyme dans la résistance : Volontaire Gabriel] par Huguette Juniet, version mise en ligne le 8 février 2019, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Huguette Juniet

SOURCES : AVCC : AC 21 P 89031 et AC 21 P 593626. Dossiers Massias Gabriel (non consultés) .— SDH Vincennes : GR 16 P 401682. Dossier Massias Gabriel (non consulté) .— Arch. Dép du Puy de Dôme : Crimes de guerre Côte 908 W 13 .--- Arch. Dép du Puy de Dôme : 2546 W 7462. Dossier de demande de la carte de Combattant Volontaire de la Résistance pour Gabriel Massias .—Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— MémorialGenweb .— Mémoires des Hommes .— état-civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément