LOMBARD Camille, Lucien

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 16 juillet 1910 à Sepvret (Deux-Sèvres), mort le 17 janvier 1989 à Rouillé (Vienne) ; photographe, résistant.

Fils de Ferdinand Lombard, cultivateur, et de Marie Micheau, Camille Lombard s’était marié le 28 août 1937 à Lezay (Deux-Sèvres) avec Léontine Boutin-Meudivin. Installé comme artisan photographe à Rouillé (Vienne) depuis le 10 janvier 1941, Camille Combat s’engagea dans la résistance fin 1942. A partir de janvier 1944, il fit partie du Front national de lutte pour la libération et l’indépendance de la France et des FTPF. Il représenta le Front national de lutte pour la libération et l’indépendance de la France au CDL. Il était en relation avec l’imprimeur résistant Adrien Chopin, à Lezay.
Ayant accès au camp de Rouillé, Lombard participa aux liaisons entre les détenus et l’extérieur. Il aida à plusieurs évasions. Menacé par une enquête, il entra dans le maquis en mai 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article211655, notice LOMBARD Camille, Lucien par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 10 février 2019, dernière modification le 8 octobre 2020.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCE : SHD GR 16 P 375482 ; - Paul Chauvet. La Résistance chez les fils de Gutenberg dans la Deuxième Guerre mondiale. Paris : à compte d’auteur, 1979, p. 385. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément