ROYER Mathurin

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 10 février 1920 à Lanvénégen (Morbihan), condamné à mort puis déporté en Allemagne ; FFI.

Domicilié à Lanvénégen (Morbihan), il rejoignit les Forces françaises de l’intérieur (FFI) et fut vraisemblablement arrêté le 23 mai 1944 en même temps que plusieurs de ses camarades du groupe FFI de Lanvénégen. Incarcéré à Quimperlé (Finistère), il y fut condamné à mort le 9 juin 1944 par le tribunal de la 265e Division d’infanterie pour activité de franc-tireur.
Alors que la sentence fut exécutée quelques jours plus tard pour sept FFI de Lanvénégen, deux peines furent commuées, celles de Mathurin Royer et de Joseph Jamet un autre jeune de Lanvénégen.
Tous deux furent déportés par le convoi parti de Compiègne le 18 août 1944 vers Buchenwald où Mathurin Royer reçut le matricule 81010. Il fut transféré le 13 septembre 1944 au kommando de Neu Stassfurt où les déportés étaient astreints à l’installation d’une usine souterraine dans d’anciennes mines de sel.

Il a été libéré le 8 mai 1945 à Annaberg.

Le titre de Déporté-interné-résistant lui a été attribué.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article212077, notice ROYER Mathurin par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 17 février 2019, dernière modification le 6 mai 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

SOURCES : SHD, Vincennes, GR 16 P 526 657. — Livre-mémorial des déportés de France, FMD, 2004 — Site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément