BAUDOT Maurice

Par Jacques Girault

Né le 12 juin 1902 à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), mort le 28 octobre 1986 à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) ; instituteur en Saône-et-Loire ; militant socialiste SFIO.

Fils d’un mineur, Maurice Baudot entra à l’École normale d’instituteurs de Mâcon en 1919. Nommé instituteur à l’école de La Garenne à Épinac, il accomplit son service militaire d’un mois à partir de mai 1923. Réintégré comme instituteur à l’école du Magny à Moutceau-les-Mines en mai 1924, il y enseigna jusqu’en octobre 1927 où il fut nommé à La Chapelle-Thècle après son mariage en août 1926 à Montceau-les-Mines avec une élève de l’école normale d’institutrices, fille d’un mineur.

Instituteur à Grury, depuis octobre 1930, il y enseigna jusqu’à sa retraite en octobre 1958. Membre de la direction de la fédération socialiste SFIO de Saône-et-Loire, en avril 1950, il était le responsable à la propagande et participait aux commission laïcité, enseignement, agriculture. Il suivait plus particulièrement l’activité du parti dans le canton d’Issy l’Evêque. Sa candidature en 1951 aux élections du Conseil de la République ne fut pas retenue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article212094, notice BAUDOT Maurice par Jacques Girault, version mise en ligne le 17 février 2019, dernière modification le 3 juin 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Saône-et-Loire (Sandrine Roidot), 3 T 891). — Archives de l’OURS, fédération de Saône-et-Loire. — Notes de Gilles Morin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément