BAUDRY Marc, Emile, Eugène

Par Jacques Girault

Né le 5 février 1900 à Coulommiers (Seine-et-Marne), mort le 3 juillet 1985 à Châtel-Censoir (Yonne) ; professeur technique adjoint (PTA) ; responsable syndical (SNET) en Seine-et-Oise.

Fils d’un cordonnier, Marc Baudry, après son service militaire dans la défense contre avions (mars 1920-mars 1922), devint ajusteur électricien outilleur. Il se maria en avril 1926 à Fleury-les-Aubrais (Loiret) avec une employée de banque, fille d’un retraité des chemins de fer. Le couple eut une fille.

Il entra comme ouvrier instructeur d’ajustage et conducteur de machines outils dans la section technique de l’école primaire supérieure de l’école primaire supérieure de Saint-Germain-en-Laye en mars 1937. Mobilisé de septembre 1939 à juillet 1940, maintenu dans cette fonction lors de la transformation en collège moderne, il devint professeur technique adjoint en 1946 et prit sa retraite en 1967.

Militant du Syndicat national de l’enseignement technique, secrétaire de la section syndicale SNET du collège depuis la Libération, approuvant les orientations de la majorité « autonome » de la direction du SNET, il exerçait des responsabilités dans sa catégorie dans la Seine-et-Oise, très soucieux de la défense des enseignants des ateliers.

Le couple se retira dans l’Yonne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article212096, notice BAUDRY Marc, Emile, Eugène par Jacques Girault, version mise en ligne le 17 février 2019, dernière modification le 17 février 2019.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17 28411. — Sources orales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément