THOMAS DE LA BORDE Gilles

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 11 janvier 1925 à Fleurey-lès-Faverney (Haute-Saône), mort en action le 5 septembre 1944 à Fleurey-lès-Faverney (Haute-Saône) ; étudiant ; résistant des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Gilles Thomas de La Borde était le fils d’Alain Félix Gabriel Raoul Alexandre et de Marthe Émilie Renaud. Il était célibataire et étudiant.
Il entra dans la Résistance aux Francs-tireurs et partisans français (FTP) du maquis 81 de Breurey-lès-Faverney (Haute Saône) à la 9e Compagnie du Bataillon Bara.
Parti en mission le 4 septembre 1944 avec Raoul Viney, il fut blessé au pied par un tir de mitrailleuse venant du camp de radiorepérage de Charmoille (Doubs). Le lendemain après avoir été soigné, il décida de revenir au camp à travers champs pour observer l’ennemi. Les deux maquisards furent pris en chasse et tués par les Allemands, à Fleurey-lès-Faverney (Haute-Saône) le 5 septembre 1944 vers dix heures au lieu-dit "En Soulain".
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il est inhumé au cimetière communal, à Fleurey-lès-Faverney (Haute-Saône).
Son nom figure sur le monument aux morts, sur le monument commémoratif 1939-1945, à Fleurey-lès-Faverney et sur le mémorial de La Résistance, à Vesoul (Haute-Saône)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article212174, notice THOMAS DE LA BORDE Gilles par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 19 février 2019, dernière modification le 4 mars 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément