THÉVIN Jean, Camille

Par Eric Panthou

Né le 21 janvier 1913 à Touçy (Yonne), exécuté sommairement par les Allemands le 5 septembre 1944 à Chapeau (Allier) ; militaire en congés d’armistice ; victime civile.

Fils de Ernest et de Augustine née Vernet, tous les deux décédés en 1944, Jean Thévin était sergent-chef au centre administratif de l’Air de Dijon (Côte d’Or). Ses parents étant décédés il avait adopté par la Nation.
Sur son acte de décès, il est indiqué qu’il était domicilié à Moulins et en congés d’armistice. Sur d’autres sources il est présenté dans certaines sources comme ouvrier agricole, aux Mayences, une ferme de la commune de Chapeau (Allier) où il fut tué.
Il fait partie des trois victimes civiles, avec Gilbert Jallet et Gabriel Piochon, eux aussi ouvriers agricoles, des combats de Chapeau ayant opposé les troupes allemandes à un groupe d’anciens membres de la garde républicaine ayant rejoint la Résistance.
Il fut fusillé dans la cour de la ferme des Mayences par des Mongols russes (Ost-Truppen) servant dans l’armée allemande.
Contrairement à Gabriel Piochon, il a été déclaré "Mort pour la France", sans doute en tant que militaire.
Son nom ne figure pas sur la stèle commémorative de la ferme de Mayences aux victimes militaires. Il est inhumé à Briare (Loiret).
Il n’a pas de dossier individuel aux archives de Caen mais son nom figure dans l’un des dossiers du Service Historique de la Défense à Vincennes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article212250, notice THÉVIN Jean, Camille par Eric Panthou, version mise en ligne le 20 février 2019, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes : AI 1Mi 28 (non consulté) .— Farid Sbay, “Le 5 septembre 1944 à Chapeau, quinze gendarmes ont lutté jusqu’au sacrifice ultime, La Montagne, édition Moulins, Allier, 24 octobre 2014 .— Thierry Michaud, Histoire de la gendarmerie du Bourbonnais, Puy Guillaume , éd. Adequat, 2010 .— http://auteurdubourbonnais.monsite-orange.fr/page-59fdc02c5d779.html .— MémorialGenweb .— état civil Chapeau.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément