BOUILLON Jean, Henri

Par Eric Panthou

Né le 21 septembre 1921 à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine, ex Seine), mort au combat le 21 août 1944 à Montluçon (Allier) ; peintre en bâtiment ; résistant.

Fils de Raoul et de Lucie, née Aubry, Jean Bouillon était peintre en bâtiments et était domicilié au Brethon (Allier).
Il a appartenu au Groupement Millet, 1ère Compagnie Euclide, relevant du camp de Chazemais (Allier) et des Mouvements unis de la Résistance (MUR).
Il a été tué le 21 août 1944 lors des combats opposant les troupes allemandes cantonnées à Montluçon (Allier) et la Résistance au moment de la libération de la ville. Un jugement du tribunal civil de Montluçon du 19 janvier 1945 confirma la date de ce décès qui avait été constaté par les capitaines Brissat, Chelin et Phelouzat.
Il a été reconnu « Mort pour la France », homologué Résistance intérieure française (RIF) mais pas FFI.
Son nom figure sur le Monument aux Morts de Le Brethon ainsi que sur le mémorial à Montluçon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article212292, notice BOUILLON Jean, Henri par Eric Panthou, version mise en ligne le 21 février 2019, dernière modification le 25 juillet 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC : AC 21 P 29531, dossier Jean Bouillon (nc). — SHD Vincennes : GR 16 P 78952, dossier Jean Bouillon (nc). — SHD Vincennes, GR 19 P 3/7 : état des morts ayant appartenu au groupement Millet, camp de Chazemais. — SHD Vincennes, GR 19 P 3/1 page 40. — État civil Montluçon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément