COUDERT Pierre ,Victor [pseudonyme dans la résistance : Zorro]

Par Huguette Juniet

Né le 30 janvier 1922 à Neuville (Puy-de-Dôme), tué au combat le 20 juin 1944 à Anterrieux (Cantal) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Pierre Coudert est le fils de Jean Baptiste, cultivateur, décédé le 17 janvier 1925 à Bort L’Étang, et de Marie Tronchet résidant au hameau Le Vacher, commune de Bongheat (Puy-de-Dôme). Il était titulaire du Certificat d’études primaires et résidait à Vodable (Puy-de-Dôme).
Il fut déporté STO du 9 juin 1943 au 11 septembre 1943.
Suite à l’ordre de mobilisation lancé par le Colonel Gaspard le 20 mai 1944, il rejoignit le 26 mai la 7ème Compagnie du Mont-Mouchet groupe Jaguar,unité commandée par le sous-lieutenant Vernay en remplacement du capitaine Paul tué à l’ennemi le 20 janvier 1944. Pierre Coudert intégra les Maquis du réduit de la Truyère, où il appartenait à la 4ème Section, 2éme Groupe, sous les ordres du Sergent-chef Nicolet Émile alias La Fouine. Cette compagnie était formée de volontaires originaires du Puy-de-Dôme et ces jeunes hommes pour la plupart ne combattirent pas au Mont-Mouchet les 10 et 11 juin. Ils obtinrent une formation minimum au maniement des armes.
Sur ordre, le 13 juin, la Compagnie se replia au réduit de la Truyère et reçut pour mission de défendre la route D 989, Chaudes-Aigues, Fournels et s’installa à Anterrieux (Cantal).
Le 20 juin 1944, de violents combats eurent lieu dans les gorges de la Truyère et opposèrent des troupes allemandes aux combattants volontaires de la résistance. Après avoir tenu plusieurs heures de combat les résistants durent se disperser à cause de la puissance allemande aidée du soutien de l’aviation. Ce fut un très dur baptême du feu pour ces volontaires animés d’un immense enthousiasme qui se traduisit par la perte de 30 d’entre eux au combat de la Barre de Fer-Pradels à Anterrieux. C’est précisément lors de ce combat (10 contre 1 selon le rapport de Vernay) que Pierre Coudert fut tué.

C’est un jugement du tribunal civil de Saint-Flour le 5 février 1945 qui a fait office d’acte de décès, transcrit sur l’état-civil d’Anterrieux le 3 mai 1945.

Il a été reconnu « Mort pour la France » le 17 novembre 1946 et homologué FFI au grade de sergent avec prise de rang le 1er juin 1944 ( J.O.du 12 novembre 1947), son certificat d’appartenance FFI datant du 13 mai 1952.

Il fut dans un premier temps inhumé dans la fosse commune de Pradels. Exhumé son corps repose maintenant au cimetière communal de Vodable (Puy-de-Dôme).
Son nom est inscrit sur le Monument aux Morts de Bongheat (Puy-de-Dôme), de Vodable et sur le monument commémoratif de la résistance de Pradels (Cantal). Une stèle, sans nom, placée dans le bas du village fut érigée là où furent trouvés dans une fosse commune des résistants morts au combat. 17 FFI sont inhumés en ce lieu ; les autres furent exhumés à la demande des familles.

En la mémoire du sacrifice des maquisards de la 7ème Compagnie, un monument fut inauguré en 1947 et un musée ouvert à Anterrieux en 1998. A Clermont-Ferrand, la municipalité a baptisé une rue « Rue d’Anterrieux » en mémoire des combats du Réduit de la Truyère et des Puydômois morts ce 20 juin 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article212298, notice COUDERT Pierre ,Victor [pseudonyme dans la résistance : Zorro] par Huguette Juniet, version mise en ligne le 21 février 2019, dernière modification le 6 mars 2021.

Par Huguette Juniet

SOURCES : AVCC : AC 21P 108967 (nc) .— SHD Vincennes : GR 16 P 145684, (notes de Geneviève Launay) . — Musée de la résistance d‘Anterrieux site Internet .— La 7ème Compagnie : du Mont-Mouchet... à la Truyère, Musée de la Résistance d’Anterrieux, 3éme édition modifiée, 2004. — .— Mémoires des Hommes .— MémorialGenweb .— État civil de Neuville, de Bongheat, Anterrieux et de Vodable (MPF).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément