PEILLON Raymond, Jean, Baptiste

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 20 juillet 1903 à Oyonnax (Ain), exécuté sommairement le 13 juillet 1944 à Dortan (Ain) ; victime civile.

Raymond Peillon était le fils de Louis François, représentant de commerce et de Marie Joséphine Grosfilley, institutrice. Il se maria le 23 août 1936 à Saint-Laurent (Ain) avec Suzanne Andrée Marret. Il était le père de Robert Peillon, fusillé avec lui.
Il fit ses études au Lycée Lalande, à Bourg-en-Bresse (Ain).
Le 11 juillet 1944 les Allemands lancèrent leur troisième grande offensive baptisée "Treffenfeld", destinée à anéantir la Résistance dans l’Ain et à semer la terreur parmi la population. Le 12 juillet, ils arrivèrent au village de Dortan et exécutèrent le curé, l’Abbé Dubettier ainsi que 6 autres civils. Le lendemain 13 juillet ils capturèrent Raymond Peillon, son fils Robert et un troisième civil Noël Gallety qui se réfugiaient au hameau de Vouais et les fusillèrent.
Il n’a pas été trouvé d’acte de décès dans les registres de la commune de Dortan.
Son nom figure sur le mémorial devant le château, à Dortan et sur le monument aux morts, à Oyonnax (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article212560, notice PEILLON Raymond, Jean, Baptiste par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 1er mars 2019, dernière modification le 18 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Progrès de l’Ain et du Jura du 21 juillet 2016.— Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Mémorial du Martyr, Dortan (Ain).— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément