DASCHER Fernand

Par Julian Mischi, Jean Noël Dutheil

Né le 15 juin 1925 à Puy-Guillaume (Puy-de-Dôme), mort en août 1987 à Argelès sur mer ; ouvrier métallurgiste ; secrétaire du syndicat de La Manurhin, secrétaire de l’UL-CGT de Vichy, membre de la commission administrative de l’UD CGT-Allier 1954-1969 ; membre du comité fédéral du PCF de l’Allier.

Fils d’un ouvrier verrier, Fernand Dascher obtint le certificat d’études primaires, il suivit une formation de serrurier puis fut ouvrier métallurgiste. Il travailla aux verreries de Puy Guillaume, pour éviter de partir au STO, son futur beau-père l’aida, le 15 juin 1944, à rentrer dans un orchestre qui jouait pour le foyer du « Groupe Spécial de Protection ». Le groupe quitta Châteldon pour Paris, Fernand Dascher rejoignit la Résistance le 17 août à l’Hôtel de Ville. Il participa à sa défense avec les FFI du 17 au 25 août 1944 sous les ordres du capitaine « Stéphane » et fut blessé par les allemands au cours d’un combat. Le 25 décembre de la même année, il se maria et habita à Saint Ouen. Il rejoignit la SFIO en 1945, mais ne reprit pas sa carte en 1946. Il adhéra à la CGT en 1949. En 1951, il devint tourneur dans l’entreprise Manurhin de Cusset (Allier). Secrétaire de la section syndicale dès 1951, il fut secrétaire adjoint du syndicat des Métaux de Vichy en 1953, puis secrétaire à l’Union locale de Vichy de 1954 à 1968. Fernand Dascher fut élu à la commission administrative de l’Union départementale CGT au congrès de 1954 renouvelé jusqu’en 1969, membre du bureau de l’UD de 1957 à 1960. Il fut élu administrateur de la caisse d’allocations familiales de l’Allier en 1955. Secrétaire du Comité d’établissement Manurhin de 1953 à 1975, il fut à l’origine des centres de vacances de Saint Clément et d’Argelès. Il fut membre de l’Office public des HLM de l’Allier. Il participa à un voyage en Pologne du 1er au 16 août 1954 au sein d’une délégation CGT.
Fernand Dascher avait également adhéré au Parti communiste français en 1953, à Vichy. Militant à la cellule d’entreprise Manurhin (Camille Sailhour), il fut membre du comité de section de Vichy et plusieurs fois élus au comité fédéral, le 27 mai 1956, le 6 juin 1959. Lors de la conférence fédérale du 7 mai 1961, il ne fut pas reconduit dans l’instance dirigeante du PCF car il se consacrait principalement au syndicat CGT.
Il quitta la Manurhin à 58 ans dans le cadre de contrats FNE en 1983. Il milita à la section des retraités CGT. Il mourut subitement alors qu’il était en vacances à Argelès, ses obsèques eurent lieu à Vichy, le 17 août 1983, en présence de 3 000 personnes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article21269, notice DASCHER Fernand par Julian Mischi, Jean Noël Dutheil, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 9 janvier 2019.

Par Julian Mischi, Jean Noël Dutheil

SOURCES : Arch. fédération PCF de l’Allier. — Arch. de l’IHS du 03 c. r du 36e au 42e congrès de l’UD.
Photothèque : IHS CGT du Bourbonnais.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément