DELPECH Louis

Par Anne Verdet

Né le 4 mars 1899 à Gourdon (Lot), exécuté sommairement le 30 juin 1944 au lieu-dit Pont de Nuzéjouls, commune de Boissières (Lot) ; boulanger ; résistant FFI au sein de l’AS Vény.

Louis Delpech
Louis Delpech
Crédit : Anne Verdet

Louis Delpech était le fils de Pierre Delpech, boulanger, et de Jeanne Cabanel. Il habitait Gourdon et il était l’époux de Jeanne, Raymonde Deviers.
Engagé volontaire en janvier 1918, il servit dans l’artillerie lourde et participa à l’occupation de la Rhénanie jusqu’à sa démobilisation en janvier 1921. En septembre 1939, il fut mobilisé à Toulouse dans la 17e section de Commis et Ouvriers d’administration (COA).
Selon les archives du SHD, il fit partie de l’Armée secrète, Véy, secteur II, Souillac (Lot). Son frère, également boulanger, Léon, 56 ans, avait été arrêté, mais, convaincu que c’était lui que l’on recherchait, il demanda à l’être à sa place.
Louis Delpech fit partie des vingt-deux otages, arrêtés à Gourdon, et exécutés sommairement par un détachement de la Wehrmacht et de la Sipo-SD le 30 juin 1944, vers 17h 30, au lieu-dit Pont de Nuzéjouls, commune de Boissières (Lot).

La mention Mort pour la France lui fut attribuée par une décision du 26 juin 1945 et il fut homologué FFI.



Voir Boissières (Lot), Pont de Nuzéjouls, 30 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article212777, notice DELPECH Louis par Anne Verdet, version mise en ligne le 4 mars 2019, dernière modification le 1er mai 2022.

Par Anne Verdet

Louis Delpech
Louis Delpech
Crédit : Anne Verdet

SOURCES : SHD Vincennes, AS Vény Secteur II Souillac GR 19 P 46 31 (en ligne). — Archives du musée de la Résistance, de la Déportation et de la Libération du Lot, Cahors. — État civil. — Michel Chabaud, Le 30 juin 1944 à Boissières…, Boissières, dactylographié, 1994. — Registre matricule en ligne. — À consulter ultérieurement : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 171943.

Version imprimable Signaler un complément