DAMIEN Louis [DAMIEN Jules, Louis]

Par Jacques Girault

Né le 27 septembre 1897 à Corrèze (Corrèze), mort le 16 janvier 1981 à Corrèze ; instituteur ; syndicaliste du SNI de Corrèze ; résistant ; militant socialiste SFIO.

Fils d’un bourrelier et d’une cultivatrice devenus restaurateurs, Louis Damien reçut les premiers sacrements catholiques et suivit le cours supérieur à Corrèze, un chef lieu de canton du département du même nom. Entré à l’École normale d’instituteurs de Tulle en 1914, il partit à la guerre et fut blessé en avril 1917. Instituteur à Gimel (Corrèze), il y resta jusqu’en 1939. Il se maria en août 1926 à Eurein (Corrèze) avec une institutrice. Le couple eut trois enfants. En 1919 il adhéra à l’Amicale qui se transforma par la suite en Syndicat national des instituteurs. Il resta membre du conseil syndical pendant huit années puis fut à nouveau renommé en 1940. Avec son épouse, il adhéra à la SFIO en 1933 et ne cessa d’y appartenir. Il participa à tous les rassemblements antifascistes.

Mobilisé en 1939 à Clermont-Ferrand dans le contrôle postal, il entra très vite en contact avec la Résistance. Arrêté, il séjourna trois mois à la prison de Fresnes. Après la guerre, il milita, avec son épouse à la SFIO.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article21346, notice DAMIEN Louis [DAMIEN Jules, Louis] par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 11 août 2021.

Par Jacques Girault

SOURCE : Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément