GRANDCLAUDE Aimé

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 7 janvier 1926 à Saint-Maurice-sur-Moselle (Vosges), massacré le 9 août 1944 à Saint-Broingt-les-Fosses (Haute-Marne) ; commis agricole ; victime civile.

Aimé Grandclaude était le fils de Louis et de Valentine Zimmerman. Il était domicilié à Saint-Maurice-sur-Moselle et travaillait comme commis agricole à la ferme de Suxy, à Saint-Broingt-les-Fosses (Haute-Marne).
Le 9 août 1944, vers 21 heures deux wagons d’un train de parachutistes SS déraillèrent près de la ferme de Suxy (Haute-Marne) à la suite d’un sabotage sans conséquences sur les hommes et le matériel transporté. Rendus furieux, les soldats encerclèrent aussitôt la ferme qu’ils incendièrent et se jetèrent sur les commis qui rentraient des champs. Seize travailleurs innocents furent assassinés par les soldats allemands avec une sauvagerie inouïe. Aimé Grandclaude fut aligné contre le talus, près de la ferme, en compagnie de Charles Colin, Lucien Bonnard, François Philippe, Antonio Manoel et abattu d’une balle dans la tête après avoir été torturé.
Son nom figure sur le monument aux morts et le monument commémoratif 1939-1945 des victimes civiles, à Prauthoy, sur le monument commémoratif FFI, à Chalindrey (Haute-Marne) et sur le monument aux morts, à Saint-Maurice-sur-Moselle (Vosges).
Se reporter à la monographie Saint-Broingt-Les Fosses (Haute-Marne), Ferme de Suxy, Prauthoy, 9 août 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article213736, notice GRANDCLAUDE Aimé par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 19 mars 2019, dernière modification le 20 mars 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : La Résistance en Haute-Marne, tome I, et Lieux de Mémoire de la Seconde Guerre Mondiale en Haute-Marne et Dominique Guéniot éditeur, Langres, 1982 et 1989.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément