DANG VAN LONG, dit Richard

Par Jean-Guillaume Lanuque

Né en 1919 à Ngoc-Uyen (Vietnam), mort le 6 décembre 2001 ; responsable du Groupe trotskiste vietnamien en France.

Dang Van Long naquit dans le petit village vietnamien de Ngoc-Uyen. Arrivé en France en 1939, avec des milliers d’autres travailleurs vietnamiens devant remplacer les soldats mobilisés en métropole, il participa à leur organisation, en étant à plusieurs reprises élu délégué du camp de Mazargues et se battant pour arracher la reconnaissance officielle de la délégation des Vietnamiens en France. Il eut ainsi l’occasion de rencontrer des militants trotskistes, comme Marguerite Bonnet* ou Claude Bernard* dit Raoul, et adhéra au mouvement en 1944. Après la fin de la guerre, il décida de rester en France où il avait fondé une famille, et s’engagea dans la lutte contre la guerre d’Indochine. Il fut en permanence militant du Groupe trotskiste vietnamien en France, choisissant de demeurer au sein de la IVe Internationale au moment de la scission de 1952-1953. À la fin des années 1980, il devint directeur de publication de la revue Chroniques vietnamiennes. En plus de ses travaux d’écriture (politique, littérature, poésie, histoire - dont l’inédit en langue française Les Vietnamiens en France (1940-1954), paru en vietnamien) -, cet autodidacte peignait et fut d’ailleurs exposé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article21376, notice DANG VAN LONG, dit Richard par Jean-Guillaume Lanuque, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2008.

Par Jean-Guillaume Lanuque

SOURCES : Nécrologie par Jean-Michel Krivine, Inprecor. — Nécrologie par Pierre Broué, Cahiers Léon Trotsky, n° 77, avril 2002.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément