DANGEVILLE Émile

Par Claude Pennetier

Né le 27 février 1895 à Arnaville (Meurthe-et-Moselle), mort le 27 décembre 1965 au Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne) ; militant socialiste ; président du Comité local de Libération du Kremlin-Bicêtre ; maire provisoire.

Fils d’un douanier et d’une ménagère, mécanicien à la commune de Clichy, Émile Dangeville fut élu conseiller municipal socialiste SFIO du Kremlin-Bicêtre le 5 mai 1935, sur la liste dirigée par Georges Gérard. Lors de son mandat, il fut délégué suppléant aux élections sénatoriales de 1935 et délégué titulaire en 1938. À la date du 15 juin 1940, il fut évacué avec l’usine Panhard où il travaillait.

Émile Dangeville devint le président du Comité local de Libération du Kremlin-Bicêtre et de la délégation spéciale mise en place par arrêté préfectoral du 26 septembre 1944.

Il était titulaire de la Croix de guerre 1914-1918 et la Médaille de la Résistance.

Divorcé en premières noces de Suzanne Simon (marié à Ivry en 1918), il s’était remarié avec Claire Blondel, infirmière. Il avait une fille, Paulette, née le 30 décembre 1926.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article21378, notice DANGEVILLE Émile par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 26 août 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; Versement 10451/76/1, et 10441/64/2. — Arch. Com. du Kremlin-Bicêtre. — G. Blanc-Césan, Les maires du Val-de-Marne, 1988.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément