BOURIEZ René

Par Jean-Louis Ponnavoy, Eric Panthou

Né le 23 mai 1925 à Escaudain (Nord), fusillé par la milice suite à condamnation à mort le 5 avril 1944 à Riom (Puy-de-Dôme) ; maçon ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

René Bouriez était le fils de Jules et de Jeanne Mauroy. Il était célibataire et domicilié à La Charité-sur-Loire (Nièvre). Il exerçait le métier de manœuvre-maçon.

Le 2 mars 1944, un peloton de la gendarmerie recevait pour mission d’attaquer un moulin prés de Langeac (Haute-Loire) où cantonnait le maquis de Sainte-Marie-des-Chazes (Haute-Loire). Deux résistants furent arrêtés puis trois autres voulant s’enfuir. La Cour Martiale française réunie le 5 avril 1944 à Clermont-Ferrand, a condamné trois d’entre eux à mort : René Bouriez, Jean Grail et Antonin Lashermes. Les deux autres inculpés qui ont pu prouver n’avoir pas fait usage de leurs ar­mes lors de l’attaque du maquis, ont été renvoyés devant les tri­bunaux compétents.

Les trois hommes furent fusillés à la prison de Riom (Puy-de-Dôme), le jour même.

René Bouriez est inhumé dans le carré militaire du cimetière communal, à La Charité-sur-Loire (Nièvre).

Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Son nom figure sur le monument aux morts, sur la plaque commémorative 1939-1945, Indo et AFN dans l’église Notre-Dame, sur la plaque commémorative tous conflits, sur le monument commémoratif Mur des fusillés, à La Charité-sur-Loire (Nièvre), sur la stèle commémorative, à Mesvres-sur-Loire (Nièvre), sur le monument aux morts du jardin public et sur la plaque commémorative aux fusillés de 1944, à Riom (Puy-de-Dôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article213788, notice BOURIEZ René par Jean-Louis Ponnavoy, Eric Panthou, version mise en ligne le 22 mars 2019, dernière modification le 10 novembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy, Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 82824. Dossier René Bouriez (nc) .— Le Moniteur, 7 avril 1944 .— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément