CERF-FERRIÈRE René [LÉVI-CERF René, Armand, dit]

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 18 novembre 1896 à Lyon (Rhône), mort le 26 octobre 1975 à Paris (7e Arr.), résistant.

Ancien combattant de la Première Guerre mondiale, Cerf-Ferrière était administrateur de la société de secours mutuels La Solidarité des anciens combattants républicains de Paris. Il participa également au journal antifasciste La Flèche dans les années trente.
En 1939, Cerf-Ferrière fut mobilisé. Après la débâcle, il ne put se résoudre à la défaite ni à une quelconque politique de collaboration. Il rejoignit Lyon, sa ville natale, et commença à publier un bulletin clandestin par ses propres moyens. Puis il participa à la rédaction des Petites Ailes. Membre fondateur de ce qui devint Combat, il fut en particulier chargé de trouver des imprimeurs.
En septembre 1943, Cerf-Ferrière fut chargé de représenter Combat à l’Assemblée consultative provisoire à Alger.
Cerf-Ferrière a été fait officier de la Légion d’honneur. Il a été décoré de la croix de guerre 1914-1918 et 1939-1945 et de la Rosette de la résistance. Il a été également décoré de la Medal of Freedom (Etats-unis) et de la Médaille de la Victoire (URSS).
René Cerf-Ferrière était père d’une fille, Annette-Marianne (1932-2011) qui fut journaliste, connue sous le nom d’Anette Ferrière.
En 1948, il fut autorisé à adopter son nom de résistant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article213834, notice CERF-FERRIÈRE René [LÉVI-CERF René, Armand, dit] par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 24 mars 2019, dernière modification le 15 octobre 2020.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCE : Arch. Nat. Témoignage de René Cerf-Ferrière, recueilli par Marie Granet, accompagné d’un "Appel aux membres du Comité d’Alger" 72 AJ [en ligne] ; - SHD GR 16 P 114990.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément