ENK Maurice

Par Louis Botella

Mécanicien de route ; secrétaire général du syndicat CGT des cheminots de Chinon (Indre-et-Loire) puis syndicaliste CGT des Deux-Sèvres.

Mécanicien au dépôt, Maurice Enk était, au cours de l’année 1933, le secrétaire général du syndicat confédéré [CGT] des cheminots de Chinon. Il était alors le délégué de son syndicat au conseil de l’Union départementale CGT d’Indre-et-Loire.

En février 1934, il fut signalé comme étant le secrétaire de la section technique des mécaniciens et des chauffeurs au sein du syndicat confédéré des cheminots de Niort.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article213890, notice ENK Maurice par Louis Botella, version mise en ligne le 26 mars 2019, dernière modification le 26 mars 2019.

Par Louis Botella

SOURCE : La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 1er février, 1er avril, 1er juin, 1er septembre 1933, 15 février 1934 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément