CAPPELLI Giovanni (Jean), plus souvent écrit CAPELLI

Par Jean-Luc Marquer

Né le 10 octobre 1921 à Sogliano (Italie), exécuté sommairement le 23 août 1944 au Péage-de-Roussillon (Isère) ; résistant.

Giovanni CAPPELLI, appelé Jean, était le fils de François (Francesco) CAPPELLI et d’Adèle MAGALOTTI.

Célibataire, il était scieur et habitait rue du Pérou au Péage-de-Roussillon (Isère).

Il ne semble pas avoir fait partie d’un mouvement de Résistance organisée. Un témoignage recueilli à l’occasion de la commémoration des soixante-dix ans du massacre et paru le 24 août 2014 dans le Dauphiné Libéré mentionne qu’il hébergea des résistants.

Le 23 août 1944, il accompagna son ami Marcel Guigal et Henri Dupland au café Foray sur la place du Péage-de-Roussillon, pour prendre en charge deux soldats allemands de la garnison qui avaient manifesté leur intention de déserter avec leurs armes, armes qui manquaient cruellement à la Résistance.
Le plan prévoyait de faire passer le Rhône en barque aux déserteurs et de les remettre au maquis du mont Pilat (Loire).
Marcel Guigal les désarma. Un des deux soldats allemands changea alors d’avis et s’échappa.
Dès lors, il fallut fuir car il ne faisait guère de doute que la garnison allemande, forte de deux-cents hommes, allait être prévenue et se lancer à la poursuite des résistants.
Henri Dupland fut chargé du déserteur restant qu’il emmena dans une cabane où il l’enferma.
Jean Cappelli pédalant transporta Marcel Guigal sur le porte-bagage de son vélo.
Pris en chasse par une voiture décapotable et un camion, les deux hommes furent rejoints et abattus de rafales d’armes automatiques.
Le Café Foray et la maison de Marcel Guigal furent pillés et partiellement détruits à la grenade par les Allemands.

Giovanni CAPPELLI obtint la mention « Mort pour la France » le 16 novembre 1945.

Son nom, orthographié Jean Capelli, apparaît sur la stèle commémorative érigée sur le lieu du massacre, rue de Champanay et sur le monument aux morts du Péage-de-Roussillon (Isère)



Notice en cours de rédaction

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article213893, notice CAPPELLI Giovanni (Jean), plus souvent écrit CAPELLI par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 26 mars 2019, dernière modification le 14 juin 2019.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. dép. Rhône, Mémorial de l’Oppression 3808W569 — Etat civil — BERGER Jean-Daniel ; Comme un essaim de guêpes... Résistance et guérilla en R1, secteur VI Rhône-Isère : en 2 volumes : Tome 1, Juin 1940-juin 1944 ; Tome 2, Juin-septembre 1944 ; Impressions Modernes (Guilherand-Granges), 2001 — site : Mémorial GenWeb — Dauphiné Libéré, édition pays viennois, 24 août 2014

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément