MAZALEYRAT Roger

Par Gilbert Beaubatie, Annie Pennetier

Né le 6 mai 1924 à Peyrelevade (Corrèze), mort au combat le 6 juillet 1944 à Souillac (Lot) ; commerçant ; résistant de l’Armée Secrète, FFI de Corrèze.

Roger Mazaleyrat, célibataire, était commerçant domicilié à Le Lonzac (Corrèze) .
Réfractaire au STO, en février 1944, il rejoignit l’Armée Secrète dans le groupe Gao (commandant Jugie alias Gao) maquis de Vertougit d’Allassac sous les ordres du lieutenant Grammont alias Guy. Son dossier de résistant au SHD indique : a participé à des sabotages de voies ferrées dans la région de Brive-Allassac et à l’arrestation d’agents de la Gestapo. Le 3 mars 1944, il a été nommé chef de sixaine.

Roger Mazaleyrat trouva la mort à 20 ans, tué accidentellement au cours d’une mission aux combats de Pinsac par Souillac (Lot) lors d’un affrontement contre la division blindée Das Reich pour la défense du Pont-Napoléon le 6 juillet 1944.
Il fut tué avec Robert Grimaud.

En leur mémoire, une plaque commémorative a été apposée près du pont.

Il a été reconnu Mort pour la France le 17 novembre 1945 et homologué adjudant-chef FFI le 21 novembre 1947, services validés du 1er février au 7 juin 1944, et citation à l’ordre de l’Armée à titre posthume le 22 novembre 1946.
Sa mère Marie Louise Mazaleyrat, ayant-cause, était institutrice domiciliée à Tulle, 11 avenue Alsace-Lorraine, en 1948.

Le frère de Roger Mazaleyrat, Jean Mazaleyrat, né en 1921 à Le Lonzac (Corrèze), mort à Tulle (Corrèze) en 2009, était élève-pilote, membre de la Royal Air-Force pendant la deuxième guerre mondiale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article213897, notice MAZALEYRAT Roger par Gilbert Beaubatie, Annie Pennetier, version mise en ligne le 26 mars 2019, dernière modification le 10 mai 2022.

Par Gilbert Beaubatie, Annie Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Corrèze. — S.H.D.Vincennes GR 16 P 407030 . — MémorialGenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément