CHAPELLE Gilbert [CHAPELLE Sabin, Joseph, Gilbert. Pseudonyme : Jean-Pierre Riche

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 27 mai 1899 à Romans-sur-Isère (Drôme), mort le 1er septembre 1962 à Romans-sur-Isère (Drôme) ; représentant de commerce, droguiste.

Fils de Irénée Lazard Chapelle, tailleur d’habits, et de Marie Lavenir, sans profession, Gilbert Chapelle avait son brevet d’études commerciales. Il devint droguiste à Romans.
Mobilisé en 1917, Chapelle fut gazé. Il fut également mobilisé du 25 août 1939 au 31 juillet 1940. Il fut décoré de la croix de guerre pour les deux guerres.
A partir de 1941, Chapelle participa à la résistance à Romans. En novembre 1941, il entra dans le mouvement Combat et 1943 dans le réseau Andromède. Il participa à la propagande de Combat, aida les juifs en fuite en leur procurant de faux papiers et ravitailla les maquis. Il travailla en liaison avec Cousin, préfet de Drôme et un commissaire de police de Romans, Louis Lapierre.
Le 11 mars 1943, Chapelle fut arrêté et incarcéré à la prison de Valence. Il fut envoyé en résidence surveillé à Dié (Drôme). Le 22 décembre 1943, son magasin fut victime d’une explosion. Chapelle prit le maquis dans le Vercors, accompagné par son épouse et sa fille. Il prit part aux combats et finalement il participa à la libération de Romans.
Chapelle était membre du comité local de libération, président du MLN et membre du bureau des prisonniers du Vercors. Il était membre de la Chambre de commerce de la Drôme.
Gilbert Chapelle avait épousé Yvonne Boyer le 5 février 1921 à Romans. Le couple eut une fille.
Le gendre de Gilbert Chapelle était également résistant. Pilote, croix de guerre 1939-1940, Henri Grimaud faisait partie du maquis du Vercors. Il a été tué le 21 juillet 1944 à Vassieux. Le beau-frère de Gilbert Chapelle Jean Boyer était un prisonnier évadé. Il a été fusillé le 22 août 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214077, notice CHAPELLE Gilbert [CHAPELLE Sabin, Joseph, Gilbert. Pseudonyme : Jean-Pierre Riche par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 31 mars 2019, dernière modification le 8 avril 2019.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCE : SHD GR 16 P 119553. — État civil en ligne cote E116 - Vue 140.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément