COLLIAT Joseph Clément Louis

Par Jean-Luc Marquer

Né le 14 juillet 1886 à Bourgoin (aujourd’hui Bourgoin-Jallieu, Isère), mortellement blessé le 22 août 1944 à L’Isle-d’Abeau (Isère), mort à Belley (Ain) le même jour ; agriculteur ; victime civile

Joseph Clément Louis Butin était le fils de Joseph et Louise Bouverot.
Il apprit le métier de boulanger, puis celui de mécanicien.

Il fut incorporé au 75ème RI à compter du 8 octobre 1908.

Il épousa Marie Joséphine Salle le 27 mai 1912.

Mobilisé le 4 août 1914, il fut blessé à la main droite le 30 du même mois.
Après sa convalescence il rejoignit le front puis fut détaché à l’usine de tissage Debar de La Grive (Isère) à partir du 9 août 1915.

Au moment de sa mort, il avait repris l’exploitation agricole de ses beaux-parents au hameau du Lombard à L’Isle-d’Abeau (Isère).

Le 22 août 1944, vers 17h00, un groupe de résistants engagea le combat contre des troupes allemandes appuyées par un train blindé qui circulait sur la voie entre Bourgoin (aujourd’hui Bourgoin-Jallieu, Isère) et Lyon(Rhône). Les combats eurent lieu à proximité et dans le hameau du Lombard.
Joseph Colliat, qui se trouvait dans un champ au moment de l’engagement n’eut pas le temps de se mettre à l’abri et fut grièvement blessé par des soldats allemands.
Emmené à l’hôpital de Belley (Ain) par les maquisards, il décéda dans la nuit de ses blessures.

Il obtint la mention « Mort pour la France ».

Son nom apparaît sur la stèle érigée sur la place du hameau du Lombard et sur le monument aux morts de L’Isle-d’Abeau.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214106, notice COLLIAT Joseph Clément Louis par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 1er avril 2019, dernière modification le 2 février 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. dép. Rhône, Mémorial de l’Oppression 3808W547 — Arch. Dép. Isère, Registre matricule militaire, 11NUM/1R1432_05 — Etat civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément