GOBERT E.

Par Gauthier Langlois

Proscrit originaire de la Moselle, réfugié à Jersey en 1853.

Comme il ne figure pas sur les listes des personnes poursuivies suite au coup d’Etat du 2 décembre 1851, nous ne savons pas les motifs qui l’ont amenés à s’exiler ni son identité exacte.

Réfugié à Jersey, il s’y retrouva avec nombre de proscrits dont Victor Hugo. Il participa à leurs activités politiques et notamment, le 11 novembre 1853, à l’assemblée générale des proscrits républicains résidant à Jersey, qui déclara le sieur Julien Hubert comme espion et agent provocateur de la police de Napoléon III.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214195, notice GOBERT E. par Gauthier Langlois, version mise en ligne le 27 juin 2019, dernière modification le 20 août 2020.

Par Gauthier Langlois

SOURCES : A la France. L’agent provocateur Hubert, Jersey : imp. universelle, [1853].

Version imprimable Signaler un complément