DANTZER Pierre, Joseph

Par Jacques Girault, Gilles Morin

Né le 31 janvier 1912 à Rougemont-le-Château (Territoire de Belfort), mort le 19 mars 2005 à Belfort ; instituteur ; syndicaliste ; militant socialiste SFIO, PSA, PSU puis PS du Territoire de Belfort ; conseiller municipal de Belfort, conseiller général.

Fils d’un menuisier et d’une tisseuse, Pierre Dantzer, instituteur à Saint-Germain-le-Châtelet (Territoire de Belfort), enseignait au cours complémentaire de Belfort depuis 1935. Il termina sa carrière comme sous-directeur du collège d’enseignement secondaire de la rue de Châteaudun à Belfort.

Membre de la commission départementale de reconstitution des organisations syndicales à la Libération, Pierre Dantzer fut secrétaire de la section départementale du Syndicat national des instituteurs (SNI) de la Libération au milieu des années 1950. Il fut également le secrétaire de la section départementale de la Fédération de l’éducation nationale et le vice-président de la section départementale de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN), puis le président de la section de 1969 à 1986.

Militant du Parti socialiste SFIO, Pierre Dantzer avait été un des quatre candidats, le 17 avril 1955, sur la « liste socialiste SFIO d’administration départementale » pour le conseil général. Dans sa profession de foi, il faisait état de son militantisme syndical et mutualiste. Il quitta le parti durant la guerre d’Algérie et devint le responsable fédéral provisoire du Parti socialiste autonome (PSA) en décembre 1959. Il fit fonction de secrétaire fédéral du Parti socialiste unifié (PSU) dans l’été 1961, mais fut exclu avec la majorité des membres de la section locale.

Pierre Dantzer, conseiller municipal de Belfort depuis 1965, milita à partir de 1967 dans l’organisation locale, le « parti radical et radical-socialiste indépendant ».

Élu conseiller général de Belfort-Centre en 1967 dans une élection triangulaire, membre de la commission départementale, Pierre Dantzer fut battu au renouvellement de 1973 devancé de 64 suffrages seulement. Il était membre du comité directeur de la fédération du Parti socialiste en juin 1970.

Marié en septembre 1936 à Belfort, Pierre Dantzer avait trois fils.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article21424, notice DANTZER Pierre, Joseph par Jacques Girault, Gilles Morin, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 10 février 2010.

Par Jacques Girault, Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F/1cII/317 ; CAC, 199110807-8. — Arch. Dép., FRAD090/19 W 252, 99 W 592. — Arch. A. Seurat. — Tribune socialiste, 1er juillet 1960. — Presse syndicale. — Michel Rilliot, « Le conseil général. Contribution à l’histoire d’une institution d’origine révolutionnaire », Bulletin de la Société belfortaine d’émulation, n° 96, 2005, p. 117-188. — Notes de Charlotte Siney-Lange.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément