DAOUDAL François, Jean, Marie

Par Jean-Pierre Besse

Né le 16 février 1922 à Guérande (Loire-Inférieure, Loire Atlantique), mort en déportation le 15 décembre 1942 à Auschwitz ; peintre en bâtiment ; militant communiste de Villejuif.

Fils d’un employé de chemin de fer et d’une ménagère, militant des Jeunesses communistes, François Daoudal fut arrêté le 17 septembre 1940 et déporté le 6 juillet 1942 au départ du camp de Royallieu à Compiègne. Il figurait dans le convoi dit des 45 000. Il mourut peu après.

Une plaque est apposée rue Paul Bert à Villejuif.

Il avait été domicilié 3 rue de la Liberté à Villejuif.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article21426, notice DAOUDAL François, Jean, Marie par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 12 mars 2014.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Site mémoire vive — Site plaques commémoratives. — État civil de Guérande.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément