JAILLET Paul [JAILLET Paul, Auguste]. Pseudonyme : Duroc

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 4 mai 1902 à Lyon (2e arr.), exécuté sommairement le 17 juin 1944 à Lyon (3e arr.) ; typographe ; résistant.

Fils de Louis Jaillet, typographe, et d’Eugènie Arthaud, Paul Jaillet était linotypiste au Progrès de Lyon. Il habitait Vénissieux.
En 1941, Jaillet entra en résistance. Il adhéra à Libération-Sud et à Combat. En 1943, il devint adjoint d’André Bollier. Il fut affecté à l’imprimerie clandestine du mouvement - 35 rue Viala dans le 3e arrondissement de Lyon -, qui imprimait Combat, Action, Libération, la Marseillaise ainsi que des tracts.
Jaillet fut arrêté le 17 juin 1944 lors de l’attaque de l’imprimerie de la rue Viala, qui entraina la mort d’André Bollier et de Francisque Vacher. Après avoir été brutalisé pendant plusieurs heures, refusant de parler, il fut exécuté (par balles et à la grenade) sur place par les miliciens. Seule Lucienne Servillat survécut.
Paul Jaillet a été décoré à titre posthume de la médaille de la résistance et de la croix de guerre. Il a été reconnu « mort pour la France » en 1950.
Paul Jaillet avait épousé Suzanne Billoy le 29 décembre 1923 à Grenoble.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214547, notice JAILLET Paul [JAILLET Paul, Auguste]. Pseudonyme : Duroc par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 13 avril 2019, dernière modification le 13 juin 2019.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : SHD GR 16 P 305175. — Arch. Mun. Lyon acte de naissance [en ligne]

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément