CALLIE Bernard.

Par Willy Haagen

Né le 17 février 1897. Ouvrier métallurgiste, militant syndical socialiste, militant du Belgische werklieden partij puis du Belgische socialistische partij, dirigeant de la Ligue socialiste des anciens combattants, conseiller communal à Deurne (aujourd’hui commune d’Anvers-Antwerpen, pr. et arr. Anvers).

Bernard Callie travaille comme métallurgiste chez Bell Telephone à partir de 1913 puis à l’usine de construction automobile Minerva de 1922 à 1925. Volontaire de guerre de 1914 à 1918, il s’affilie en 1919 au Belgische werklieden partij (BWP - Parti ouvrier belge (POB)) ainsi qu’à la Provinciale metaalbewerkersbond (Syndicat provincial des ouvriers métallurgistes). En 1920, il devient vice-président de la section anversoise de la Socialistische oudstrijder (Ligue socialiste des anciens combattants) et a comme but une collaboration à un niveau international.

À partir de 1935, Bernard Callie est président de la section régionale d’Anvers de DUSIVO (Demokratische unie van socialistische invaliden, verminkten en oorlogsslachtoffers - Union démocratique des invalides, mutilés et victimes de guerre socialistes). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il entre dans la clandestinité aux côtés, notamment, d’Eduard Van Eyndonck.

Bernard Callie est conseiller communal socialiste à Deurne, probablement de 1946 à 1958. En 1967, il reçoit la médaille d’or du Belgische socialistische partij (BSP) - Parti socialiste belge (PSB), qui remplace le BWP en 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214621, notice CALLIE Bernard. par Willy Haagen, version mise en ligne le 15 avril 2019, dernière modification le 3 janvier 2020.

Par Willy Haagen

SOURCE : BSP, arrondissement Antwerpen, rapport 1968-1970, Antwerpen, 1970, p. 23.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément