ARNAUD Louis

Par Jean-Louis Panicacci

Né le 3 avril 1912 à Monetier-les-Bains (Hautes-Alpes), mort en service commandé le 24 août 1944 à Antibes (Alpes-Maritimes) ; cantonnier SNCF à Antibes ; résistant FTPF.

Louis Arnaud, marié, avait rejoint la Résistance en septembre 1943, Louis Arnaud était affilié au groupe Renaud des Milices patriotiques.
Il participa, le 24 août 1944, aux opérations de libération de la commune d’Antibes (occupation des édifices publics, patrouilles dans les rues, harcèlement des dernières unités allemandes retraitant depuis Cannes). Ses chefs lui ayant demandé, avec ses camarades Joseph Basso et Maurice Wafflart, de fouiller un blockhaus allemand devant le restaurant Le Colonial, il fut victime d’un obus piégé ou d’une mine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214748, notice ARNAUD Louis par Jean-Louis Panicacci, version mise en ligne le 18 avril 2019, dernière modification le 4 mai 2021.

Par Jean-Louis Panicacci

SOURCES : Archives du musée de la Résistance azuréenne, martyrologe. — Commandant Verine, Historique de la libération d’Antibes, chez l’auteur, 1951. — Gérard Hélion, Antibes de 1939 à 1945, mémoire de maîtrise, Nice, 1972. — Robert Mencherini, Les cheminots de PACA victimes de la répression, SNCF, Marseille, 2018.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément