ARNAUDO Auguste

Par Jean-Louis Panicacci

Né le 18 mai 1923 à Saluzzo (Italie, province de Cuneo), mortellement blessé le 28 août 1944 à Nice (Alpes-Maritimes) mort le 1er décembre 1944 des suites de ses blessures ; apprenti chauffagiste ; résistant CFLN.

Fils de François Arnaudo et de Marie Benedetti, Auguste Arnaudo, célibataire, était de nationalité italienne. Il était domicilié 4 rue du Marché à Nice (Alpes-Maritimes) . Entré dans la Résistance le 1er mai 1943 au sein du groupe Corps Francs de la Libération CFLN Léon pour lequel il accomplit de multiples missions d’agent de liaison de son chef Pascal Faraut dit Léon.
Lors de l’insurrection niçoise du 28 août 1944, il prit part aux combats de rue dans le Vieux-Nice, étant mortellement blessé à la tête par un obus de mortier tiré depuis le camp retranché du Château. Transporté par son chef au poste de secours de la place du Palais, il fut soigné par le docteur Peraldi avant d’être conduit à l’hôpital Saint-Roch où il décéda trois mois plus tard.
Il fut homologué membre des FFI.

Une plaque fut inaugurée à sa mémoire sur la place du Palais en 2014.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214749, notice ARNAUDO Auguste par Jean-Louis Panicacci, version mise en ligne le 18 avril 2019, dernière modification le 24 avril 2021.

Par Jean-Louis Panicacci

SOURCES : Archives du Musée de la Résistance azuréenne, martyrologe. — SHD Vincennes, GR 16P 17818 (nc). — Ville de Nice, La liste : 28 août 1944. Ils sont morts en héros pour libérer leur ville, 2014 — Michel Goury, Notre liberté, les martyrs niçois du 28 août 1944, Nice, Mémoires millénaires, 2019.

Version imprimable Signaler un complément