BARON Auguste

Par Jean-Louis Panicacci

Né en 1919 à Vence (Alpes-Maritimes), mort au combat le 27 août 1944 à Vence (Alpes-Maritimes) ; cultivateur à Vence ; résistant CFLN.

Célibataire, Auguste Baron, sous l’occupation italienne, rejoignit le groupe de patriotes du secteur vençois animé par Jean-Marie Boursac (Combat-MUR), accomplissant diverses missions de récupération puis de transport d’armes. Mobilisé par son chef le 15 août 1944, il se porta avec lui, le 27 août, au-devant des parachutistes américains de la 1° ABTF. Ces derniers leur confièrent une jeep et les chargèrent d’ouvrir la route conduisant au centre-ville. Parvenus à sept cent mètres de leur objectif, ils sautèrent sur un chapelet de mines et les cinq FFI perdirent la vie.
Le nom d’Auguste Baron est inscrit sur la plaque apposée au bas de la route du col de Vence depuis 1946 comme sur le monument aux morts de Vence.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214753, notice BARON Auguste par Jean-Louis Panicacci, version mise en ligne le 18 avril 2019, dernière modification le 31 mai 2021.

Par Jean-Louis Panicacci

SOURCES : Jean-Louis Panicacci, Les lieux de mémoire de la Deuxième Guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Nice, Serre, 1997. — Jean-Louis Panicacci, Vence dans la tourmente 1939-1945, Nice, Recherches Régionales, N° 185, 2007.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément