BIEHLER Paul

Par Jean-Louis Panicacci

Né en 1922 à Cannes (Alpes-Maritimes), mort en service commandé le 15 septembre 1944 à Cannes (Alpes-Maritimes) ; ouvrier pâtissier à Nice ; résistant FTPF.

Célibataire, entré dans la Résistance en juillet 1943 au sein des FTPF, Paul Biehler obtint le grade de caporal après avoir effectué diverses missions de renseignement et de propagande dans le chef-lieu. Après avoir participé à l’insurrection niçoise du 28 août 1944, il demanda à être muté dans sa ville natale où il devint l’une des sentinelles de l’hôtel Montfleury hébergeant à la fois le commandement local des FFI et plusieurs centaines de collaborationnistes internés. Au cours de la nuit du 15 septembre, l’hôtel fut l’objet d’une attaque de la part d’éléments de la « 5e colonne » et Paul Biehler tomba les armes à la main en empêchant les assaillants de pénétrer à l’intérieur du bâtiment afin de libérer certains détenus.
Son nom figure sur la Pyramide du Carrefour du 28 août à Nice depuis l’été 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214759, notice BIEHLER Paul par Jean-Louis Panicacci, version mise en ligne le 18 avril 2019, dernière modification le 18 avril 2019.

Par Jean-Louis Panicacci

SOURCES : Archives du musée de la Résistance azuréenne, martyrologe — Jean-Louis Panicacci, Les lieux de mémoire de la Deuxième Guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Nice, Serre, 1997.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément