BOSCAROLO Vincent

Par Jean-Louis Panicacci

Né le 19 mars 1908 à Vercelli (Italie, province de Vercelli), mort au combat à Nice (Alpes-Maritimes) le 28 août 1944 ; poseur de tentes ; résistant gaulliste (pseudonyme Tenda).

Marié, père de trois enfants, Vincent Boscarolo fut naturalisé en octobre 1939.
Entré dans la Résistance en septembre 1943 au sein du groupe CFLN Léon, compagnie Julien, il accomplit diverses missions contre l’occupant allemand.
Lors de l’insurrection niçoise, il participa aux échauffourées autour de la place Garibaldi, tuant quatre soldats allemands, perdant la vie vers 18 heures en récupérant un petit canon devant le café de Rome.
Il reçut à titre posthume, en octobre 1945, la croix de guerre avec étoile d’argent.
Une plaque honorant sa mémoire a été apposée en 1945 à l’angle du boulevard Jean Jaurès et de la place Garibaldi.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214766, notice BOSCAROLO Vincent par Jean-Louis Panicacci, version mise en ligne le 20 avril 2019, dernière modification le 18 novembre 2021.

Par Jean-Louis Panicacci

SOURCES : Jean-Louis Panicacci, Les lieux de mémoire de la Deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Nice, Serre, 1997. — Ville de Nice, La liste : 28 août 1944. Ils sont morts en héros pour libérer leur ville, 2014. — Michel Goury, Notre liberté, les martyrs niçois du 28 août 1944, Nice, Mémoires millénaires, 2019.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément