COLMARS Antoine

Par Jean-Louis Panicacci

Né le 13 mars 1924 à Nice, mort en service commandé le 28 août 1944 à Saint-Cézaire (Alpes-Maritimes) ; employé ; résistant FTPF.

Célibataire, entré dans la Résistance en juillet 1943, Antoine Colmars rejoignit avait rejoint les FTP du camp Valcelli (4e compagnie FTP du Var) à Claviers (Var) ou Brovès (Var) le 20 mai ou le 8 juin 1944. Ses aptitudes lui valurent le grade de sergent. Devenu sous-chef de section, il participa aux combats de la Libération à Fayence (Var) du 17 au 21 août, puis à la lisière Var-Alpes-Maritimes.
Après le départ des troupes allemandes de l’arrondissement de Grasse, il dirigea une petite équipe de démineurs dans le village de Saint-Cézaire où il trouva la mort au cours de sa délicate mission de sécurisation, en compagnie de deux autres FTPF venus du camp Valcelli (Edmond Roux et Ferdinand Koslatz). D’après François Manzone, le chef de la 4e compagnie, était en situation irrégulière car parti sans ordre avec ses hommes.
Décoré de la Croix de guerre à titre posthume, il fut reconnu « Mort pour la France ». Son nom est inscrit sur la stèle commémorative inaugurée en 1945 à Saint-Cézaire et sur le monument aux morts du cimetière de la commune. Il a été donné à une place de Carros (Alpes-Maritimes).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214797, notice COLMARS Antoine par Jean-Louis Panicacci, version mise en ligne le 19 avril 2019, dernière modification le 11 mai 2020.

Par Jean-Louis Panicacci

SOURCES : Arch. dép. Var cabinet 819 (ancienne cote) et 93 J (fonds ANACR Var, dossier 603). ⎯ site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 47541. ⎯ Archives du musée de la Résistance azuréenne, martyrologe — CDIHP des Alpes-Maritimes, Guide des monuments de la Seconde Guerre mondiale, Nice, 1985 — Association historique du pays de Grasse, Occupation, Résistance, libération à Grasse et en pays de Grasse, Grasse, TAC-Motifs, 2008. — notes Jean-Marie Guillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément