SALACROUP Jean [SALACROUP Jean, Marcel]. Pseudonyme : Nerhu

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 27 décembre 1900 à Lyon (2e arr., Rhône), disparu fin août 1944, linotypiste, syndicaliste, résistant.

SHD GR 16 P 531236
SHD GR 16 P 531236

Fils de Pascal Salacroup, employé municipal, et de Paule Acier, Jean Salacroup était linotypiste. Il habitait Grenoble. Il était membre du syndicat du livre CGT local.
Pendant la drôle de guerre, il fut mobilisé.
En 1941, Salacroup s’engagea dans la résistance et se mit en contact avec les francs tireurs du maquis du Vercors. Il travailla comme imprimeur clandestin avec Debout (FNLIF, Isère) et Bonamy. En 1943, il devint responsable d’une milice patriotique.
Le 15 juillet 1944, Salacroup partit à vélo pour La Morte (Isère) afin d’apporter des tracts appelant à l’insurrection. Il fut arrêté le 18 juillet 1944. On perd sa trace à Saint-Genis-Laval (Rhône). Il est possible qu’il ait été exécuté au Fort de Montluc le 20 août 1944.
Jean Salacroup a épousé Anna Tuidwer, médecin, le 24 décembre 1935 à Marseille.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article214873, notice SALACROUP Jean [SALACROUP Jean, Marcel]. Pseudonyme : Nerhu par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 20 avril 2019, dernière modification le 21 avril 2019.

Par Marie-Cécile Bouju

SHD GR 16 P 531236
SHD GR 16 P 531236

SOURCE : SHD GR 16 P 531236.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément