GOÏO Marcel

Mineur CGT de la Loire tué par les CRS le 21 octobre 1948.

Le 21 octobre 1948 les CRS tentèrent de prendre le contrôle des puits de la mine de Cambrefort à Firminy. Antoine Barbier fut tué par un éclat d’obus. Marcel Goïo, militant CGT, fut gravement blessé et subit plusieurs interventions médicales avant de succomber

Dix mille mineurs manifestèrent le 26 octobre au puits Couriot.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215197, notice GOÏO Marcel, version mise en ligne le 3 mai 2019, dernière modification le 3 mai 2019.

SOURCE : Joseph Sanguedolce, Parti pris pour la vie, VO éditions, 1993.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément