LAUVERGEON Jules

Par Louis Botella

Facteur aux écritures au chemin de fer ; syndicaliste CGTU de la Nièvre.

En juin et juillet 1926, Jules Lauvergeon, facteur aux écritures en gare de Nevers, figura sur les listes des candidats présentés par la CGTU lors de l’élection des délégués du personnel auprès, respectivement, du chef du service du service de l’Exploitation et du directeur du réseau de chemin de fer PLM (Paris-Lyon-Méditerranée).
Il figura, en mai 1925, sur la liste des candidats présentés par le Bloc ouvrier et paysan (BOP) lors des élections municipales de Nevers.

Eut-il un lien de parenté avec Paul Lauvergeon ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215424, notice LAUVERGEON Jules par Louis Botella, version mise en ligne le 9 mai 2019, dernière modification le 28 juin 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGTU] des travailleurs des chemins de fer, 15 juin, 1er juillet 1926 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Le Travailleur socialiste de l’Yonne, organe de la Fédération des travailleurs socialistes du département, puis Le Travailleur, organe du BOP, (BNF-Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément