CHEVALEYRIAS Blanche [CORNIOT Blanche, Alexandrine épouse CHEVALEYRIAS]

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 7 aout 1897 à Massangis (Yonne) ; résistante.

Fille d’Eugène Corniot, maçon, et d’Honorine Thénin, Blanche Corniot a épousé le 21 octobre 1916 Emile Chevaleyrias à Paris (IIIe arr.)
Le couple s’installa à Pont-Audemer. Emile Chevaleyrias exerçait la profession de dentiste.
Le couple s’engage dans la Résistance. A partir de mars 1944, il faisait partie du réseau Goélette, ainsi que le neveu de Blanche Chevaleyras Paul Clémencin.
Les époux Chevaleyras et Paul Clémencin furent arrêtés le 29 mars 1944, sans doute à Evreux. Emile Chevaleyras réussit à s’évader mais Blanche Chevaleyras resta détenue à la prison Bonne-Nouvelle à Rouen. Elle fut déportée le 1er avril 1944 pour Ravensbrück. Elle fut libérée le 4 juin 1945 et rapatriée le 3 juillet via la Suède.
Blanche Chevaleyras a été décorée de la Médaille de la résistance et la Croix de guerre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215454, notice CHEVALEYRIAS Blanche [CORNIOT Blanche, Alexandrine épouse CHEVALEYRIAS] par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 11 mai 2019, dernière modification le 14 février 2020.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : SHD GR 16 P 143160. — Arch. Dép. Yonne, acte de naissance 5 MI 1303/ 10 [en ligne].

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément