ARMAND René

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 3 décembre 1922 à Paris ? (Seine), massacré le 6 septembre 1944 à Dun-les-Places (Nièvre) ; domestique ; victime civile.

René Armand était enfant de l’assistance publique de la Seine. Il fut placé comme ouvrier agricole à Dun-les-Places. Il était célibataire.
Il avait échappé au massacre du 26 juin 1944 au cours duquel 27 hommes du village avaient été massacrés. Le 6 septembre 1944 il se trouva sur le passage des troupes allemandes en retraite et il fut assassiné devant son domicile, au bourg de Dun-les-Places. Il fut la dernière victime de ce village martyr.
L’acte de décès fut dressé le 8 septembre sur la déclaration de André Nollet, 48 ans, garde champêtre à Dun-les-Places.
Il est inhumé dans le carré des corps restitués, au cimetière communal, à Dun-les-Places (Nièvre).
Son nom figure sur une des dalles du carré des corps restitués au cimetière, à Dun-les-Places (Nièvre).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215502, notice ARMAND René par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 14 mai 2019, dernière modification le 28 avril 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Sites internet divers dont Wikipédia, monographie de Dun-les-Places.— Le massacre de Dun-les-Places (Nièvre), 26 - 28 juin 1944 dans le Maitron des Fusillés.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément