TOUREAU Joseph-Jean [pseudonyme dans la résistance : Taureau]

Par Eric Panthou

Né le 8 août 1920 à Saint-Eloy-les-Mines (Puy-de-Dôme), exécuté sommairement le 17 août 1944 à Machal, commune de Pouzol (Puy-de-Dôme) ; mineur ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI), membre du Corps Franc des Truands.

Fils de Louise Toureau, Louis-Joseph Toureau serait né à Saint-Eloy-les-Mines et non Saint-Etienne comme son acte de décès le stipule.
Il était mineur à Saint-Eloy-les-Mines et marié à Jeannina Sieminska.
Il rejoignit la Résistance au sein du corps Franc des Truands qui se démarqua par ses nombreux engagements dans toute l’Auvergne.
Au soir du 9 août 1944, les Truands tendent une embuscade à un convoi allemand qui se rendait de Clermont-Ferrand à Montluçon (Allier). Au cours de cette action, le jeune Alfred Boyer, alias Tix, est tué après que son arme se soit enrayée. Le 17 août, lors d’une action de représailles, c’est Joseph-Jean Toureau qui est exécuté sommairement à Machal, commune de Pouzol (Puy-de-Dôme).
Il a été reconnu "Mort pour la France", homologué FFI.
Une stèle, inaugurée en 2011, rend hommage à ces deux victimes à Saint-Pardoux et son nom figure sur le Monument aux Morts à Saint-Eloy-les-Mines.
Dans un dossier le concernant conservé aux Archives des victimes des conflits contemporains, il est nommé à tort Taureau, et déclaré mort à Saint-Gal-sur-Sioule.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215728, notice TOUREAU Joseph-Jean [pseudonyme dans la résistance : Taureau] par Eric Panthou, version mise en ligne le 23 mai 2019, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

stèle, inaugurée en 2011

SOURCES : AVCC, AC 21 P 160096 et AC 21 P 163300. Dossier Toureau et Taureau (sic) (non consultés) .— SHD Vincennes, GR 16 P 563048. Dossier Joseph Toureau (non consulté) .— Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— "des combattants morts pour notre liberté", La Montagne, édition Riom, 22 août 1944 .— Mémorialgenweb .— état civil Pouzol.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément