BAUDOIS Julien, Sylvain

Par Daniel Grason

Né le 29 septembre 1886 à Vallon dans le canton de Fribourg (Suisse), mort à une date inconnue ; chocolatier ; interné à la caserne des Tourelles ; résistant.

Julien Baudois
Julien Baudois

Julien et Georgette Baudois vivaient 60, rue du Théâtre à Paris (XVe arr.). Ils étaient les parents de Julien et Marc résistants FTP. Le couple entretenait des relations avec Eugénie Dietrich, connue comme une amie de longue date de Madeleine Marzin. Le 4 juin 1942, ils se présentèrent au domicile d’Eugénie née comme Julien en Suisse.
Trois inspecteurs des brigades spéciales étaient à l’intérieur du logement, ils appréhendèrent le couple. Envoyé au Dépôt, puis écroué à la prison de la Santé, Julien Baudois a été interné à la caserne des Tourelles à Paris (XXe arr.). À la suite de l’intervention du Consul de Suisse, il été ainsi que sa femme rapatrié en Suisse le 29 août 1943.
Entendu par la commission d’épuration en 1945, Julien Baudois déclara qu’il avait été frappé à coups de nerf de bœuf pendant sa détention dans les locaux des brigades spéciales. Des clichés d’inspecteurs impliqués dans son arrestation lui ont été présentés, il a été dans l’incapacité de reconnaître les inspecteurs responsables des sévices, il ne déposa pas plainte.
Julien Baudois a été homologué au titre de la Résistance intérieure française (RIF).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215798, notice BAUDOIS Julien, Sylvain par Daniel Grason, version mise en ligne le 25 mai 2019, dernière modification le 25 mai 2019.

Par Daniel Grason

Julien Baudois
Julien Baudois

SOURCES : Arch. PPo. 77 W 5367-344444. – Bureau Résistance GR 16 P 38889.

PHOTOGRAPHIE : Arch. PPo. GB 172

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément