PIQUET François, Paul, Victor

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 3 février 1925 à Coligny (Ain), mort à l’hôpital des suites de ses blessures le 20 août 1944 à Nantua (Ain) ; agriculteur ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

François Piquet était le fils de Pierre Casimir et de Louise Agathe Guédel. Il était célibataire et domicilié au Château de Chevignat, à Courmangoux (Ain).
Il fut élève du Lycée Lalande à Bourg et exerçait le métier d’agriculteur.
Il rejoignit le maquis à Treffort en mai ou juin 1944 et fut grièvement blessé dans un engagement à Tanvol, au nord de Bourg (Bourg-en-Bresse) le 18 août 1944. Transporté à l’hôpital de Nantua, il y décéda le 20 août à 14 heures des suites de ses blessures.
Il obtint la mention « Mort pour la France et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Courmangoux (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215830, notice PIQUET François, Paul, Victor par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 mai 2019, dernière modification le 4 juin 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable